COUP DE COEUR

1930. Le célèbre violoniste Eugène Ysaÿe est invité à se produire en concert au Congo, alors colonie belge. Bien que déjà âgé, le musicien entreprend ce voyage, ravi de pouvoir enfin découvrir cette Afrique dont il a toujours rêvé. C’est de plus l’occasion pour lui, de revoir son neveu installé là-bas. Ce réjouissant programme est hélas perturbé par un malencontreux torticolis, puis par le départ inopiné dudit neveu auprès de son fils accidenté. Dès lors abandonné aux bons soins des gens de maison, Ysaÿe rencontre un étonnant boy, Tourne-Disque, ainsi surnommé parce que chargé de gérer l’impressionnante discothèque du maître des lieux. Complètement autodidacte, ce jeune Congolais va s’avérer d’une sensibilité artistique et d’une culture musicale d’un raffinement tel que l’illustre violoniste en restera marqué…

Passé tardivement de l’enseignement à l’écriture de bandes dessinées, Zidrou parait aujourd’hui pressé de raconter les histoires que les années ont laissé fleurir dans son imagination. En résulte maintenant toute une variété de BD dont se régalent nombre de lecteurs de tous âges et qui se révèlent de ce fait, autant de best-sellers. Avec toujours ce même chaleureux ton d’humour et de tendresse, cette même justesse du regard sur chacun de ses personnages, le revoici dans une poignante fiction librement inspirée de faits réels et qui nous entraîne loin des clichés bien pensants et condescendants de la colonisation. Après le succès du « Montreur d’Histoires », il nous invite à partager, à nouveau avec la complicité scénaristique et graphique de Raphaël Beuchot, la douce saveur du second des trois « thés à l’africaine », celui de l’amitié. C’est aussi l’occasion d’une écoute insolite de quelques partitions immortelles et d’un tête-à-tête émouvant avec l’un de leurs plus fameux serviteurs, Eugène Ysaÿe.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour le moment

DONNER SON AVIS

*